Eucharistie pour la fête de Saint Vincent de Paul en l'église de Sainte Croix,

Publié le par Diacres Permanents Vincentiens

Eucharistie pour la fête de Saint Vincent de Paul en l'église de Sainte Croix,

chapelle du Christ Roi. Le Mans

 


Les vincentiens du Mans se sont réunis pour fêter ensemble St Vincent. Les membres des Filles de la Charité, de la Conférence saint Vincent de Paul, de la Fraternité laïque Vincent de Paul, les diacres mariés vincentiens, en union avec la communauté éducative du lycée Sainte Catherine.


 

Mort de SVCet Evangile, Matthieu 25, est au cœur de la vie chrétienne. Il est donc au cœur même de la vie du vincentien. C'est une véritable feuille de route ou lettre de mission. On devrait même le savoir par cœur tellement il inspire notre engagement à la suite du Christ.

 

 

Si la première partie ne pose généralement pas de problème. Oui Seigneur, nous t'avons secouru, nous t'avons habillé, nous t'avons nourris, visités, etc.… N'est-ce pas ce que Saint Vincent nous apprends ? Reconnaître le Christ dans celui que nous servons, servir notre seigneur et maître dans le pauvre, celui que nous rencontrons au cours de notre engagement vincentien.

 

La seconde partie nous incite à nous poser des questions.

A quel moment n'avons-nous pas répondu à l'appel du Seigneur ?

A quel moment nous n'avons pas secouru, habillé, nourri, visité notre Seigneur ? Non pas pour nous culpabiliser. Cela n'apporte rien sinon de tourner en rond et de nous distraire de notre mission. Cette seconde partie est là pour nous permettre d'aller plus loin. C'est un appel à aller de l'avant. A être encore plus attentif à notre entourage, à être encore plus attentif à la voix de la Providence.

 

Marie Noelle Thabut rappelle que la pointe d'un Evangile est toujours en réponse à la question : que nous dit-il de Dieu ? J'ose dire que la réponse est facile. Il nous dit que le Christ est présent réellement dans le pauvre. "Ce que vous faites au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous le faites".

 

Si d'aventure, nous avons un peu de mal à vivre pleinement cet évangile, nous pouvons le relire et le méditer sous le regard de Saint Vincent. Pour préparer cette homélie, j'ai relu le passage de St Vincent quand il nous invite à tourner la médaille. En voici le texte :

 

SUR L’ESPRIT DE FOI

Je ne dois pas considérer un pauvre paysan ou une pauvre femme selon leur extérieur, ni selon ce qui parait de la portée de leur esprit ; d’autant que bien souvent ils n’ont pas presque la figure, ni l’esprit de personnes raisonnables, tant ils sont grossiers et terrestres. Mais tournez la médaille, et vous verrez par les lumières de la foi que le Fils de Dieu, qui a voulu être pauvre, nous est représenté par ces pauvres ; qu’il n’avait presque pas la figure d’un homme en sa passion, et qu’il passait pour fou dans l’esprit des Gentils, et pour pierre de scandale dans celui des Juifs ; et avec tout cela, il se qualifie l’évangéliste des pauvres : Evangelizare pauperibus misit me (1) O Dieu ! Qu’il fait beau voir les pauvres, si nous les considérons en Dieu et dans l’estime que Jésus-Christ en a faite ! Mais, si nous les regardons selon les sentiments de la chair et de l’esprit mondain, ils paraîtront méprisables.

 

saint_benigne.pngPermettez un témoignage personnel sur ma première rencontre avec l'esprit vincentien. J'étais lycéen à Saint Bénigne à Dijon chez les Filles de la Charité. La première fois que j'ai entendu ces paroles de St Vincent, ça m'a fait l'effet d'un électrochoc. Ces paroles m'ont permis de me voir autrement. Que les paroles négatives que l'on me disait étaient fausses, qu'elles ne venaient pas de Dieu. Aujourd'hui, je rends grâce de travailler dans le lycée sainte Catherine où la dimension vincentienne est vécue au service des jeunes. Puissions nous, chacun là où nous sommes chassez ces paroles qui tuent et accueillir les jeunes, les autres, dans toutes leurs richesses.

 

De part nos différents parcours nous avons tous des visages qui ont marqués nos cheminements. Pour ma part, je pense aux enfants handicapés que mon épouse et moi avons servis en Israël il y a un peu plus de 20 ans. Je pense aux pères de la mission, le Père Cornée récemment décédé, au Père Méril, au Père Lautissier et au Père Elie Delplace. Je pense aussi à toutes ces personnes rencontrées dans le service. Tous ces visages qui portent en eux le regard du Christ. Nous sommes appelés à servir le Christ en servant les plus pauvres.

 

Nous avons tous et toutes un engagement au service des pauvres. Nous sommes toutes et tous invité à tourner la médaille. Quand on n'en peut plus, quand on est fatigué, qu'une personne nous dérange ou nous énerve, sachons tourner la médaille, regardons le pauvre que Dieu nous envois et cherchons en lui la présence du Seigneur.

 

Il est heureux que nous, vincentiens du Mans, nous puissions nous rencontrer pour célébrer le Seigneur en la fête de Saint Vincent de Paul. J'y vois un des fruits d'une part de l'année jubilaire de l'an dernier où plusieurs d'entre nous se sont retrouvé à La Flèche et d'autre part, grâce à l'appel de sœur Elisabeth, de la mise en œuvre du souhait du Père Général Grégory Gay pour que les vincentiens regroupent leurs forces. N'est ce pas d'ailleurs un des rôles de l'esprit vincentien : nous transformer et nous unir ? (Père Dodin sur l'esprit Vincentien).

 

Alors, nous tous, Filles de la Charité, membres des conférences saint Vincent de Paul, membres de la Fraternité Laïque Vincent de Paul ou les diacres mariés vincentiens ou encore les membres de la communauté éducative du lycée Sainte Catherine, puissions-nous unir nos forces pour le service des plus démunis, puissions-nous élargir à d'autres nos rencontres. Que là où nous sommes envoyés, nous puissions vivre nos missions respectives selon notre charisme commun à la lumière de l'évangile sous le regard de St Vincent.

 

Confions à la prière de la Vierge Marie notre engagement vincentien. Nous pouvons également invoquer Sainte Louise de Marillac et le bienheureux Frédéric Ozanam.

 

Pour conclure, j'emprunte les mots au film de Maurice Cloche. Quand Vincent au soir de sa vie fait le bilan avec la Reine de France. Face à son insatisfaction pour les œuvres accomplies, la reine lui demande : "que fallait-il donc faire de plus ?" Vincent de répondre : "Davantage".

 

Puissions nous aussi, à la lecture de l'Evangile, faire davantage.

 

Amen !

 


Prière universelle : (Chaque mouvement vincentien a préparé une intention de prière) 

 

Au terme de cette journée, rendons grâce au Seigneur et supplions-le de nous garder dans sa paix.

Seigneur, écoute-nous, Seigneur, exauce-nous.

 

flvpA la suite de Saint Vincent, Tu nous envoies porter l'Evangile aux pauvres.

La Fraternité laïque Vincent de Paul rassemble des hommes et des femmes animés par une même volonté de relire leur service des pauvres et leur vie de foi à la lumière de l'Evangile.

Pour que tous n'aient pas peur de relever les manches au service des plus démunis et témoignent toujours davantage de Jésus-Christ, à la suite de St Vincent...

Seigneur, nous te prions.

 

societe saint vincent de paulA la suite de Saint Vincent, Tu fais de nous des ouvriers de ton Eglise.

Bénis sois-tu de nous avoir appelé à ton service au travers des Conférences. Donne-nous de toujours te servir dans nos frères par l'amour, la charité, la prière et de témoigner de ton évangile chaque jour dans notre vie.

Pour que nos conférences poursuivent leurs missions, envoie leurs des ouvriers.

Seigneur, nous te prions.

 

fdlcA la suite de Saint Vincent, Tu nous promets la joie et la paix éternelle.

Béni sois-tu de nous avoir appelées à ton service dans la Compagnie des Filles de la Charité et donne à ton Eglise des hommes et des femmes remplis de joie et d'audace pour marcher à ta suite.

Seigneur, nous te prions.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article