La fête des voisins, une occasion de se rencontrer, à la suite de Jésus

Publié le par Diacres Permanents Vincentiens

Fete des voisins 2011Mt 9,9-17 :

“Comment votre maître peut-il manger

avec des collecteurs de l’impôt et des pécheurs ?”

 

9 Jésus s’en alla plus loin et vit celui qui était à la douane. Il dit à cet homme, un dénommé Matthieu : “Suis-moi !” L’autre se leva et se mit à le suivre.10 Comme Jésus était là à table dans la maison, un certain nombre de collecteurs de l’impôt et d’autres pécheurs étaient installés avec Jésus et ses disciples.11 En voyant cela, les Pharisiens commencent à discuter avec ses disciples : “Comment votre maître peut-il manger avec des collecteurs de l’impôt et des pécheurs ?”12 Mais Jésus l’entend et leur dit : “Ce ne sont pas les bien portants qui ont besoin d’un médecin, mais les malades.  13 Allez donc apprendre ce que veut dire cette parole : C’est la miséricorde que j’aime, non les offrandes ! Je ne suis pas venu, moi, pour appeler des justes mais des pécheurs.”14 À leur tour les disciples de Jean s’approchent et lui disent : “Nous jeûnons souvent et les Pharisiens également ; pourquoi tes disciples n’ont-ils pas de jours de jeûne ?”  15 Jésus leur répond : “Vous ne pouvez tout de même pas imposer le deuil aux compagnons du nouvel époux tant que l’époux est avec eux. Le jour viendra où l’époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront.16 On ne rapièce pas un vieux vêtement avec une pièce de tissu qui n’a pas encore été lavé ; sinon la pièce tire sur le vêtement et la déchirure devient pire.  17 On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres ; sinon les outres craquent, le vin se répand et les outres sont perdues. On met le vin nouveau dans des outres neuves, et ils se conservent pareillement.”

 


A Etival, dans notre quartier de la cité, les habitants des rues de l’Union et des Rosiers ont maintenant pris l’habitude de se retrouver une fois l’an autour d’une table pour faire la fête. Cette année, et pour la troisième année consécutive, à l’invitation d’André et d’Olivier, ce sont 41 personnes et tous ages qui ont partagé ce moment festif. C’est l’occasion de faire plus ample connaissance avec les nouveaux habitants et de partager la vie du quartier. Un moment de convivialité simple et marquant dans les coeurs.

 

C'est aussi le moment pour s'écouter les uns les autres, d'ouvrir son coeur à ce qui fait la vie du quartier.

 

Un bon moment partagé par tous a tel point que la date pour l’an prochain est déjà cochée sur les agendas : le 2 juin 2012.

 

De son côté, notre évêque, Monseigneur Yves Le Saux, a l'habitude, depuis son installation, de participer à la fête des voisins dans le quartier de l'évéché. Un moment aussi m'a-t-il dit de rencontrer toutes les personnes. "Un moment à ne pas manquer" m'a-t-il lancé...

 

Jean-Pierre Tellier

Diacre Permanent Vincentien

Etival le 25 juin 2011.

 

 

Publié dans Témoignages

Commenter cet article